Être un bon orateur est une compétence indispensable non seulement sur le plan professionnel, mais également sur les autres plans de la vie courante. Malheureusement, certaines personnes banalisent ce savoir-faire et se livrent à l’improvisation. Voici quelques conseils pour une bonne présentation orale.

Préparer la présentation

Même si certains textes improvisés sont parfois bien réussis, la préparation est l’une des étapes indispensables pour une bonne présentation. Le sujet que vous devez aborder doit être bien maîtrisé. Cela revient à effectuer assez de recherches et surtout aller en profondeur dans le sujet.

Ainsi, vous pourrez non seulement aborder la thématique sous plusieurs angles, mais aussi avoir des éléments de réponses pour d’éventuelles questions à la fin de votre speech. Pour étoffer votre présentation, il vous faut utiliser en plus de vos propres connaissances, celles provenant d’autres sources que vous devez référencer. C’est la phase de la collecte.

Comment faire une présentation orale

Ensuite, il faut peaufiner le tout et ne retenir que les informations pertinentes. Vous devez également structurer votre texte suivant une hiérarchie donnée afin d’exprimer vos idées de façon ordonnée.

Pour être totalement prêt, vous devez maintenant répéter votre texte comme un artiste. La répétition vous permet de mieux maîtriser votre présentation afin de vous détacher progressivement de votre support. Elle vous permet également de mesurer la durée approximative du développement.

Adressez-vous à votre auditoire !

Vous êtes désormais en situation réelle, l’étape de la restitution de votre présentation dûment préparée. Veillez à bien articuler et à ne pas commettre de fautes. Restez fidèle à votre texte de départ afin de ne pas tomber dans le piège du hors sujet.

Pour toujours tenir le fil, vous pouvez utiliser des outils comme les slides ou les animations PowerPoint. Observez de courts moments de silence et ajoutez des touches d’humour, toujours pour captiver l’attention de votre auditoire.

Par ailleurs, vous devez également miser sur le langage corporel (gestes, postures, mimiques, etc …) qui est un moyen efficace de communication. Enfin, vous devez être sûr de vous, ou au moins le paraître, car le stress est le pire ennemi de l’orateur.